Sélectionnez votre langue:
Outils de calcul

Quick scan succession / reprise

La cession de l'entreprise familiale reste un défi pour la plupart des entrepreneurs. Toute cession est unique et il est donc tout à fait logique que celle-ci englobe de nombreux aspects. Pour ne citer que quelques exemples, les nombreuses questions d'ordre financier, fiscal et successoral que celle-ci soulève. Mais, il ne faut pas oublier les émotions et autres éléments psychologiques qui sont, en général, déterminants pour la réussite ou l'échec de la cession. Une bonne préparation est donc indispensable. Grâce à l'outil qui figure ci-dessous, nous aidons les entrepreneurs familiaux tels que vous à évaluer s'ils sont entre-temps bien préparés pour la cession de leur entreprise, soit au sein de la famille dans le cadre d'une succession, soit à des tiers dans le cadre d'une vente.

L'utilisation de l'outil est sans engagement. Les résultats de cet outil sont envoyés automatiquement à un collaborateur Vandelanotte. Les données que vous avez transmises à Vandelanotte par le biais de cet outil sont traitées en toute confidentialité, conformément aux dispositions de la loi sur la protection de la vie privée. Vos données personnelles ne sont ni transmises, ni vendues ou louées à des tiers.
Nom est obligatoire.
Adresse e-mail est obligatoire.
Domicile est obligatoire.
Veuillez sélectionner une réponse dans la liste déroulante.
Veuillez sélectionner une réponse dans la liste déroulante.
Veuillez sélectionner une réponse dans la liste déroulante.
Veuillez sélectionner une réponse dans la liste déroulante.
Veuillez sélectionner une réponse dans la liste déroulante.
Veuillez sélectionner une réponse dans la liste déroulante.
Veuillez sélectionner une réponse dans la liste déroulante.
déclaration de confidentialité
 
accord
pas d'accord
Notre entreprise familiale est particulièrement performante en matière d'organisation et d'administration.
Les membres de la famille entretiennent une bonne communication.
Nous avons déjà examiné la relève d'un point de vue juridique et fiscal.
Le cédant pense que le successeur peut diriger l'entreprise familiale sans lui.
Les managers qui ne font pas partie de la famille ne bénéficient d'aucune opportunité correspondant à leurs capacités dans l'entreprise familiale.
Le cédant et le successeur vivent en bons termes.
Les managers qui ne font pas partie de la famille sont impliqués dans la stratégie de l'entreprise familiale.
Un plan de carrière est établi pour le successeur.
Tous les enfants seront traités sur le même pied d'égalité en ce qui concerne la propriété.
Le cédant connaît parfaitement les activités qui seront exercées dans son entreprise familiale, lorsqu'il aura cédé celle-ci.
Le successeur est suffisamment qualifié pour diriger l'entreprise familiale.
Les actionnaires non actifs ont également voix au chapitre dans la gestion quotidienne de l'entreprise familiale.
Les conséquences successorales de la relève ont été examinées.
Le cédant a des moyens financiers suffisants pour assurer sa subsistance, après la relève.
Notre famille soutient le(s) successeur(s) à 100 %.
Une charte familiale écrite a été établie au sein de la famille.
Les membres de la famille partagent la même vision de l'avenir concernant notre entreprise familiale.
La famille accorde sa confiance aux managers (potentiels), qui ne font pas partie de la famille.
Il est hors de question de vendre l'entreprise familiale, quelles que soient les circonstances.
Le cédant a annoncé la date à laquelle il transmettra la direction de l'entreprise familiale.
Le successeur est largement soutenu par le cédant.
Le successeur souhaite diriger l'entreprise familiale.
Des accords concrets ont été pris concernant le rôle exact des actionnaires, lorsque l'entreprise sera transmise au successeur.
L'entreprise dispose d'un plan d'urgence si le cédant venait à décéder précocement ou se retrouvait en incapacité de travail.
Un forum familial (conseil de famille) est en place au sein de la famille.
Nous n'envisageons aucune autre solution qu'une relève par un membre de la famille.
Le cédant ne fait pas confiance au successeur.
Notre entreprise familiale a une mission, une vision et une stratégie consignées sur papier.
Notre entreprise familiale ne peut être dirigée que par des membres de la famille.
Notre entreprise familiale dispose d'une politique de ressources humaines bien élaborée.
Veuillez répondre à toutes les questions.

Organisation interne

Comment le conseil d'administration est-il organisé / constitué ?
Votre direction opérationnelle est-elle confiée à quelques personnes clés ?
Les dirigeants ont-ils suffisamment de maturité et sont-ils suffisamment compétents pour reprendre la direction du processus d'entreprise ?
La rotation du personnel / des collaborateurs est-elle importante ?
Êtes-vous disposé(e) à rester impliqué(e) dans la direction opérationnelle après une cession ?

Marché & stratégie

Votre entreprise se trouve-t-elle dans un environnement concurrentiel ?
Votre entreprise est-elle établie dans un marché stable ?
Votre portefeuille clients est-il suffisamment diversifié ?
Avez-vous des clients fidèles ?
Avez-vous plusieurs fournisseurs auxquels faire appel ?
La mission/vision de votre entreprise est-elle claire pour toutes les parties prenantes ?
A-t-il été procédé à une analyse FFPM (SWOT) mettant en évidence les points forts et les points faibles de votre entreprise ?
Disposez-vous de données de référence pour évaluer votre entreprise par rapport au marché ?
Votre entreprise œuvre-t-elle à l'innovation et au développement ?

Sur le plan financier - fiscal - juridique

La structure de votre entreprise est-elle optimisée en fonction d'une future vente (exploitation - immo) ?
Votre entreprise peut-elle être cédée sans l'autorisation de tiers ?
Les chiffres de votre entreprise sont-ils optimisés en fonction de la future vente ?
Avez-vous récemment procédé à une estimation indépendante de la valeur de votre entreprise ?
Disposez-vous des plans nécessaires (business plan, plan de trésorerie, plan financier, etc.) pour suivre vos chiffres ?
Les investissements ont-ils évolué parallèlement à la croissance ?
Votre résultat opérationnel sur les trois années précédentes est-il assez stable ?
Veuillez répondre à toutes les questions.

Résultat

Ce quick scan est apparemment un peu précoce ...
Merci néanmoins pour votre intérêt !
Nous vous remercions de vous être servi(e) de cet outil pour évaluer si votre entreprise est désormais bien préparée pour une cession à la génération suivante. Vous trouverez ci-dessous les résultats du questionnaire. Le questionnaire est basé sur les 10 facteurs dits de réussite, qui interviennent pour que la relève de votre entreprise familiale se déroule rapidement. Une bulle verte signifie que vous avez déjà réalisé le facteur de réussite en question. Une bulle orange ou rouge indique qu'il y a encore du pain sur la planche. Plus il y a de bulles vertes, plus vous vous rapprochez d'un bon arrangement familial et, dès lors, plus les chances de réussite sont grandes. Vous trouverez ci-dessous les résultats du questionnaire.

Les résultats de cet outil sont envoyés automatiquement à un collaborateur Vandelanotte.
L'entreprise familiale est dirigée avec professionnalisme
Les membres de la famille vivent en bons termes
La succession vise un règlement correct concernant la propriété
Un successeur compétent et motivé assumera la direction
Le(s) successeur(s) et les personnes qui ne font pas partie de la famille forment une équipe
Le cédant et le successeur entretiennent de bonnes relations
La succession est réglée méthodiquement
Le cédant exercera une nouvelle fonction
Il y a la gestion de l'entreprise et la gestion de la famille
Toutes les alternatives possibles ont été examinées en détail
Merci d'avoir appliqué cet outil visant à évaluer si votre entreprise est désormais bien préparée pour une vente/cession à des tiers. Vous trouverez ci-dessous les résultats du questionnaire. Ces résultats vous donnent une première idée de la mesure dans laquelle votre entreprise est ou non prête pour sa vente. Quelques suggestions et points d'attention sont également formulés. Une bulle verte indique que vous êtes bien préparé(e). Une bulle orange ou rouge signifie que ces thèmes sont des points qui demandent de l'attention.

Votre score global s'élève à {{ overname_perc }}%
Votre score se situe entre 75 % et 100 % : votre entreprise est déjà bien préparée pour une vente à des tiers.

Les résultats de cet outil sont envoyés automatiquement à un collaborateur Vandelanotte.
Votre score se situe entre 75 % et 50 % : vous avez déjà entamé les préparatifs de la vente et vous êtes donc sur la bonne voie, mais ce n'est pas fini.

Les résultats de cet outil sont envoyés automatiquement à un collaborateur Vandelanotte.
Votre score est inférieur à 50 % : soit vous n'avez pas encore entamé les préparatifs, soit vous les avez entamés mais vous n'êtes pas encore très avancé(e).

Les résultats de cet outil sont envoyés automatiquement à un collaborateur Vandelanotte.

Organisation interne

Question 1 : organisation / constitution du conseil d'administration
Le mode d'organisation du conseil d'administration est un indicateur important du professionnalisme et de l'indépendance du management.
Le mode d'organisation du conseil d'administration est un indicateur important du professionnalisme et de l'indépendance du management.
Question 2 : direction opérationnelle
L'implication de vos collaborateurs clés dans l'ensemble du processus d'entreprise est positif pour le repreneur, qui peut compter sur eux.
L'implication de vos collaborateurs clés dans l'ensemble du processus d'entreprise est positif pour le repreneur, qui peut compter sur eux.
Question 3 : maturité et compétences des dirigeants
Pour assurer l'indépendance du chef d'entreprise, il est important d'être attentif à l'indépendance des collaborateurs. Dans ce cadre, la faculté de suffisamment déléguer ses tâches est un atout pour le repreneur.
Pour assurer l'indépendance du chef d'entreprise, il est important d'être attentif à l'indépendance des collaborateurs. Dans ce cadre, la faculté de suffisamment déléguer ses tâches est un atout pour le repreneur.
Question 4 : rotation du personnel
Un faible taux de rotation du personnel est une bonne chose pour conserver les connaissances et le savoir-faire dans l'entreprise.
Un faible taux de rotation du personnel est une bonne chose pour conserver les connaissances et le savoir-faire dans l'entreprise.
Question 5 : engagement après la cession
Le fait que le chef d'entreprise reste impliqué dans la direction opérationnelle après la cession est une bonne chose pour le repreneur. Cela démontre la confiance qu'il continue d'accorder à l'entreprise. L'aide du cédant en tant que coach du repreneur est généralement nécessaire. La période de collaboration varie de 3 mois à 3 ans, en fonction de la transaction
Le fait que le chef d'entreprise reste impliqué dans la direction opérationnelle après la cession est une bonne chose pour le repreneur. Cela démontre la confiance qu'il continue d'accorder à l'entreprise. L'aide du cédant en tant que coach du repreneur est généralement nécessaire. La période de collaboration varie de 3 mois à 3 ans, en fonction de la transaction.

Marché & stratégie

Question 1 : environnement concurrentiel
Dans le cadre de la vente, il importe de continuer à analyser votre position pour connaître vos points forts et votre valeur ajoutée au sein du marché
Une entreprise qui occupe une forte position sur le marché est une bonne chose dans le cadre d'une cession d'entreprise. Il faut néanmoins rester vigilant, afin de pouvoir maintenir cette position.
Question 2 : stabilité du marché
Un environnement de marché stable est favorable dans le cadre de la cession. Cela permet au repreneur de pouvoir davantage compter sur de bons résultats à l'avenir
Un environnement du marché volatile est un facteur de risque supplémentaire dans le calcul de la faisabilité de la reprise. Le repreneur n'a aucune idée des futurs résultats. Dans ce cas, analysez en quoi vous vous distinguez des autres, afin d'augmenter la confiance.
Question 3 : diversification du portefeuille client
E Un portefeuille clients suffisamment diversifié est un signe positif en matière d'indépendance. Il peut être suffisamment remédié à la perte de clients ou ceux-ci peuvent être remplacés. Un point positif en matière de cession, vu le risque pour le repreneur de perdre de toute façon quelques clients
Le repreneur est beaucoup trop dépendant, lorsque sa clientèle n'est pas assez diversifiée. Il s'agit là d'une menace et d'un gros risque pour un repreneur, auquel il incombe de calculer le risque inévitable de perte de clients.
Question 4 : fidélité des clients
Un fichier de clients fidèles est une plus-value dans le cadre d'une cession. Pour le repreneur, il s'agit d'une forme de sécurité importante.
Un fichier clients très varié engendre un sentiment d'insécurité chez le repreneur. Ce qui peut également avoir un impact majeur sur les futurs résultats. Travaillez par exemple avec des contrats, afin d'accroître la fidélisation de la clientèle.
Question 5 : possibilités de s'adresser à plusieurs fournisseurs
Une grande diversité de fournisseurs permet à votre entreprise de répondre aisément à la perte éventuelle de l'un d'entre eux, sans que le processus d'entreprise ne soit compromis et en garantissant ainsi la continuité de l'entreprise.
Une dépendance importante à l'égard d'un fournisseur vous rend vulnérable et augmente le risque de l'entreprise. Tâchez de trouver des fournisseurs alternatifs et de les diversifier.
Question 6 : clarté de la mission pour les parties prenantes
Votre entreprise puise son identité dans une mission/vision claire. Elle donne à toutes les parties prenantes une idée claire du cap qu'elle suit et l'aide à formuler des objectifs.
Il est impossible de diriger une entreprise qui n'a pas de mission/vision. Les parties prenantes ne connaissent pas son cap. Il n'existe donc aucune vision à long terme.
Question 7 : disponibilité d'une analyse FFPM (SWOT)
Il s'agit d'une valeur ajoutée absolue, puisque vous connaissez ainsi d'emblée les points forts et les points faibles de votre entreprise, ainsi que ses opportunités et ses menaces. Ces connaissances ont probablement déjà eu un impact dans certaines décisions de politique et ont permis à votre entreprise d'anticiper beaucoup plus rapidement certains aspects.
Une analyse FFPM (SWOT) identifie les points forts et les points faibles de votre entreprise, ainsi que ses opportunités et ses menaces. Dans le cadre d'une vente de votre entreprise, il est important de procéder à cette analyse afin de pouvoir anticiper certains aspects ou d'accentuer vos points forts.
Question 8: données de référence
Vous connaissez votre position sur le marché et savez en quoi vous vous différenciez.
Vous ne disposez pas de certaines informations importantes concernant le marché, qui peuvent influencer vos décisions stratégiques et qui, dès lors, compromettent votre continuité.
Question 9 : innovation et développement
Innover et se développer, c'est important pour le développement durable de votre entreprise.
En 2017, ne pas se développer et innover, c'est reculer. Pour assurer la continuité, il importe de continuer à évoluer dans un marché changeant.

Sur le plan financier - fiscal - juridique

Question 1: optimisation de la structure d'entreprise
Une structure juridique d'entreprise claire et transparente rend la reprise faisable
Une structure non optimisée rend généralement toute reprise infaisable.
Question 2: cession sans autorisation
Votre entreprise peut être librement cédée à des tiers. Attention, certains contrats commerciaux renferment des clauses de changement de contrôle qui, dans le cadre d'une cession d'actions, permet à la partie contractante de rompre le contrat ou de le résilier.
Votre entreprise est tenue par certaines obligations, ce qui complique la cession. Il est important d'établir l'inventaire de ces engagements pour en informer suffisamment le repreneur. Il en va de même pour les contrats renfermant ce que l'on appelle une clause de changement de contrôle en cas de cession d'actions.
Question 3 : optimisation des chiffres
Le repreneur peut alors d'emblée se faire une idée précise de la valeur de votre entreprise.
Il importe que les chiffres optimisés puissent être transmis à un repreneur. Ce qui augmente le prix et les chances de réussite de votre cession.
Question 4 : estimation de la valeur
De cette manière, vous savez dans quelles limites entamer les négociations avec le repreneur, afin d'en obtenir le meilleur prix. Car, sachez que la valeur n'est pas nécessairement le prix !
Il est préférable de faire établir une estimation objective du prix de votre entreprise pour vous faire une idée de la valeur et des vecteurs de valeur de votre entreprise. Un must avant tout entretien avec le repreneur.
Question 5: plans nécessaires
La disponibilité des plans nécessaires indique que vous ne cessez de vous préoccuper de votre entreprise et donc que vous avez une vision à long terme.
Le défaut de disposer des plans nécessaires dénote généralement d'un manque de suivi précis et du peu de vision à long terme de l'entreprise.
Question 6 : évolution des investissements parallèlement à la croissance
Continuer à investir, malgré la préparation à une cession est un signe positif quant à la valeur de votre entreprise et à sa continuité.
Le défaut d'investissement nécessaire est extrêmement défavorable dans le cadre d'une cession. Le repreneur étant alors confronté à des actifs obsolètes et de lourds investissements, après la reprise.
Question 7: stabilité du résultat opérationnel
Un résultat stable au cours des dernières années est une plus-value dans le cadre d'une cession de votre entreprise.
Un résultat volatile a un impact négatif sur la valeur de votre entreprise. Il est important d'en connaître le motif, afin de pouvoir y remédier.
Clause de non-responsabilité
Vandelanotte et ses collaborateurs ont apporté le soin et l'attention utiles au développement de ces outils. Cet outil donne donc un résultat aussi complet et actuel que possible. Malgré tous les efforts que nous faisons pour développer des programmes de calcul, Vandelanotte ne peut garantir leur exhaustivité et leur précision. Tout utilisateur fait usage de ces outils sous sa propre responsabilité et à ses propres risques.