Sélectionnez votre langue:

Contrat cadre

ART 1. CHAMP D’APPLICATION

ART 2. RÉALISATION DU CONTRAT

  • +soit au moment où le professionnel reçoit la lettre de mission signée par le client et la signe lui-même ;
  • +soit au moment où le professionnel commence à exécuter la mission à la demande du client, si celle-ci débutait plus tôt que prévu. Dans ce cas, le client s'engage à signer immédiatement la lettre de mission et à l'envoyer au professionnel. 

ART 3. DURÉE ET RÉSILIATION DU CONTRAT

ART 4. RÉSILIATION IMMÉDIATE POUR RAISON(S) PARTICULIÈRE(S)

  • +des circonstances qui compromettent l'indépendance du professionnel ;
  • +des circonstances qui mettent le professionnel dans l’impossibilité d’exécuter la mission, conformément aux normes professionnelles et déontologiques applicables ;
  • +un (des) manquement(s) manifeste(s) ou répété(s) du client en ce qui concerne ses propres obligations, telles qu’elles sont décrites dans le présent contrat et dans la lettre de mission ;
  • +en cas de réorganisation judiciaire, de faillite, de procédure de dissolution ou d'insolvabilité manifeste du client

ART 5. SUSPENSION DE L'EXÉCUTION DES OBLIGATIONS

ART 6. DROITS ET OBLIGATIONS DES PARTIES

6.1 Informations confidentielles

6.2 Droits et obligations du professionnel

6.3 Droits et obligations du client

ART 7. FRAIS ET HONORAIES

7.1 Fixation des frais et honoraires

7.2 Frais encourus auprès de tiers

7.3 Mise à jour des honoraires

7.4 Conditions de paiement

7.5 Facturation intermédiaire

7.6 Contestation d’un état de frais et d’honoraires

ART. 8 RESPONSABILITÉ

  1. +L’entière responsabilité (contractuelle, non contractuelle ou autre) du chef du professionnel pour toutes les missions qui relèvent du présent contrat se limite à cinq fois les honoraires convenus pour ces missions. Dans le cadre de missions effectuées en régie, l’entière responsabilité dans le chef du professionnel se limite à cinq fois les honoraires dus pour le travail effectué au cours des douze derniers mois.
    La limitation de responsabilité telle que décrite ci-dessus n’est pas d’application si le professionnel a commis une erreur dans une intention frauduleuse ou dans le but de nuire.
  2. +Lorsque deux ou plusieurs dommages semblent faire suite à la même erreur du professionnel, elles seront considérées comme un cas unique de responsabilité et la responsabilité du professionnel à cet égard sera dès lors limitée au montant le plus élevé de responsabilité applicable aux missions ou aux contrats concerné(e)s.
  3. +Sauf disposition légale contraignante contraire, le professionnel ne peut en aucun cas être tenu pour responsable des dommages résultant (a) d'une perte de bénéfice, de goodwill, d'opportunités commerciales ou d'économies de coûts ou d’avantages prévu(e)s ; (b) d'une perte ou d'une utilisation abusive des données ou (c) d'une perte indirecte ou d’un dommage consécutif.
  4. +Par ailleurs, le professionnel ne pourra se voir réclamer que l’indemnité pour le dommage net subi par le client.

ART 9. ASSURANCE EN RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE DANS LE CHEF DU PROFESSIONNEL

ART 10. MISE EN ÉVIDENCE DE FRAUDE, D'ERREURS ET NON-RESPECT DES LOIS ET RÈGLEMENTS

ART 11. DROITS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

ART 12. ARCHIVAGE DES PIÈCES ET DES DOCUMENTS DE TRAVAIL 

ART 13. INTERDICTION DE RECRUTEMENT DES COLLABORATEURS RESPECTIFS

ART 14. TRAITEMENT DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL

ART 15. LE PROFESSIONNEL EN TANT QUE SOUS-TRAITANT

ART 16. TRANSFERT ÉLECTRONIQUE DE DONNÉES, STOCKAGE ÉLECTRONIQUE DE DONNÉES, SIGNATURE ÉLECTRONIQUE ET ACCÈS À DISTANCE

ART 17. PRESTATAIRE DE SERVICES INDÉPENDANT

ART 18. FORCE MAJEURE

ART 19. CESSION

ART 20. NULLITÉ DE L’UNE OU DE PLUSIEURS DES DISPOSITIONS

ART 21. ANNEXES AU CONTRAT

ART 22. INTÉGRALITÉ DU CONTRAT ET AMENDEMENT

ART 23. DROIT APPLICABLE ET RÈGLEMENT DES LITIGES