Sélectionnez votre langue:
Actualités 5 octobre 2020 Par Alexia De Poorter

Congé parental pour les indépendants

Quels indépendants ont droit au congé parental ?

  • +les indépendants à titre principal, les conjoints aidants ou les étudiants-indépendants ;
  • +les indépendants à titre complémentaire et les indépendants actifs après l'âge légal de la pension, à condition que le montant de leurs cotisations provisoires légales soit égal aux cotisations d'un indépendant à titre principal ;
  • +les indépendants qui doivent réduire leur activité, voire l’interrompre, pour s’occuper d’un ou de plusieurs enfants de moins de 12 ans ;
  • +la condition d’âge est fixée à 21 ans pour les indépendants ayant des enfants handicapés ;
  • +si les deux parents sont indépendants, ils peuvent tous deux obtenir l’allocation de congé parental.

Le montant de l’allocation ?

Cumul avec d’autres allocations ?

  • +une indemnité d’incapacité de travail, une allocation de maternité, une allocation d’adoption ou une allocation dans le cadre d'un congé parental d’accueil en tant qu’indépendant ;
  • +une allocation dans le cadre du droit passerelle pour indépendants, du droit passerelle de soutien à la reprise, une allocation en tant qu’aidant proche indépendant, une allocation de paternité ou de naissance ;
  • +une pension de retraite.

Procédure et délai de demande ?

Contactez-nous
Vous avez des questions à ce sujet? N'hésitez pas à contacter l'un de nos spécialistes.
Ce formulaire ne peut être envoyé qu’avec l’utilisation de cookies techniques. Vous pouvez accepter ces cookies ici.
Ces cookies sont utilisés pour distinguer les gens des robots. Certaines données, tells que votre adresse IP ou votre préférence linguistique, peuvent être envoyées à Google. Pour plus d’informations sur notre politique en matière de cookies, cliquez ici. Si vous ne souhaitez pas que ces données soient traitées par Google, vous pouvez envoyer votre question ou demande à contact@vdl.be.
Clause de décharge de responsabilité
Dans nos conseils, nous nous basons sur la législation actuelle, les interprétations et la doctrine. Ce qui n'empêche pas que l'Administration puisse les contester ou que des interprétations existantes puissent changer.
Alexia De Poorter
Alexia De Poorter