x
Choisissez votre langue : NederlandsFrançaisEnglish

Assouplissement du régime de la TVA pour les cafétérias à partir de 2017

Cet article a été rédigé par Joren Vanlerberghe, Stefanie Defrancq.
Contactez-nous pour plus d'informations sur contact@vandelanotte.be.
Assouplissement du régime de la TVA pour les cafétérias à partir de 2017
L'exploitation par une association d'un établissement où on sert des mets et boissons à consommer sur place ne relève en principe pas du champ d'application de l'exonération de la TVA appliquée par cette association. Cette activité entraînerait ainsi une obligation de l'enregistrement de la TVA. Il existe cependant une tolérance qui permet à certaines associations d'exonérer ces revenus sous certaines conditions. L'administration a à présent décidé d'assouplir les conditions de cette tolérance.

La tolérance originale était déjà d'application pour les institutions suivantes :

  • Hôpitaux, institutions psychiatriques, cliniques et dispensaires ;
  • Exploitants d'institutions sportives et d'institutions d'éducation physique ;
  • Musées, monuments, domaines naturels publics, jardins botaniques et zoos ;
  • Organisateurs de présentations de théâtre, de ballet ou de film, expositions, concerts ou conférences.

Dans le nouveau régime, la tolérance est également d'application dans les institutions visant les soins de personnes âgées ou handicapés.

A partir de 2017, les institutions mentionnées ci-dessus peuvent bénéficier d'une exonération de la TVA pour leurs cafétérias si elles répondent aux conditions suivantes, et ce de façon cumulative :

  • L'exploitation d'une cafétéria doit se faire au même endroit où les activités exonérées sont exercées.
  • Les activités exonérées doivent présenter la plus grande partie de leur chiffre d'affaire. Exercer d'autres activités imposables n'implique donc pas automatiquement une obligation de la TVA pour la cafétéria.
  • Les cafétérias sont seulement accessibles pour les personnes pour lesquelles les services exonérés sont prévus, pour leurs visiteurs et le personnel de l'institution. Cette condition peut être démontrée à l'aide d'éléments réels comme le fait que la cafétéria n'est pas directement accessible de l'extérieur et qu'elle est uniquement ouverte quand l'institution est ouverte, etc. 
  • Les revenus de la cafétéria ne peuvent pas présenter plus de 10% du chiffre d'affaire des activités exonérées de l'institution. Ce seuil peut être dépassé une fois tous les cinq ans de maximum 1%.
  • La nature des repas n'a plus d'importance suite à ce nouveau régime. L'exigence de 'repas légers' arrive donc à échéance.

Le nouveau régime est d'application à partir du 1er janvier 2017. Les conditions mises en avant seront testées sur la base des activités exercées pendant l'année civile 2016 et du chiffre d'affaire réalisé cette année-là. Dans le cas où une des conditions n'est plus remplie, l'exonération ne sera plus valable à partir de l'année civile prochaine.

Les maisons de jeunesse sont exclues de cette tolérance. Pour eux, il existe notamment un régime particulier qui prévoit que l'exploitation d'un café est exonérée de la TVA dans le cas où aucun repas n'est servi et que le chiffre d'affaire est de maximum 80 000 euros.

Cet article a été rédigé par

Nous sommes aussi actifs dans les secteurs suivants

Cette liste ne comprend que quelques de nos secteurs spécialisés. Cliquez ici pour la liste complète.

Plus de nouvelles

Obligation de mentionner le numéro EORI en cas d'importation
vision actuelle

Obligation de mentionner le numéro EORI en cas d'importation

À partir du 7 janvier 2017, les opérateurs économiques qui importent des marchandises en Belgique au départ d'un pays situé en dehors de l'Union européenne sont tenus d'introduire une demande de numéro EORI.

Nouveau pourcentage minimal de majoration d'impôt en cas d'absence de versements anticipés ou de versements anticipés insuffisants
vision actuelle

Nouveau pourcentage minimal de majoration d'impôt en cas d'absence de versements anticipés ou de versements anticipés insuffisants

Afin d'encourager les assujettis à effectuer des versements anticipés suffisants, la Loi-programme du 3 août 2016 a établi un taux d'intérêt de base minimal de 1 % pour l'estimation du pourcentage de majoration.

Bientôt également 21% de TVA sur les prestations pro deo
vision actuelle

Bientôt également 21% de TVA sur les prestations pro deo

Les prestations des avocats et des huissiers de justice opérant sous le couvert du pro deo, sont soumises au taux zéro pour la TVA. La Cour de Justice européenne a toutefois jugé que ce taux n'est pas conforme à la directive sur la TVA.

Modifications en matière de déduction à titre de RDT et d'exonération précompte mobilier pour les dividendes
vision actuelle

Modifications en matière de déduction à titre de RDT et d'exonération précompte mobilier pour les dividendes

Avec la loi du 1er décembre 2016 « portant des dispositions fiscales » (MB du 8 décembre 2016) deux nouvelles dispositions ont été introduites en matière de déduction à titre de RDT et d'exonération du précompte mobilier pour les dividendes.

Publication Loi-programme du 25 décembre 2016
vision actuelle

Publication Loi-programme du 25 décembre 2016

La loi-programme du 25 décembre 2016 à été publiée le 29 décembre 2016 au Moniteur Belge.

Aperçu complet>
Vandelanotte Aalst
AalstGentse Steenweg 55
T: +32 53 72 95 00
Vandelanotte Antwerpen
AntwerpenHerentalsebaan 71-75
T: +32 3 320 97 97
Vandelanotte Brugge
BruggeTorhoutse Steenweg 250
T: + 32 50 39 28 75
Vandelanotte Brussel
BrusselEsplanade 1/85
T: +32 2 427 44 53
Vandelanotte Deinze
DeinzeKastanjelaan 17 bus 2
T: +32 9 381 51 81
Vandelanotte Kortrijk
KortrijkPresident Kennedypark 1a
T: + 32 56 43 80 60
Vandelanotte Tournai
TournaiAvenue de Maire 101
T: +32 69 22 64 95
Zele
ZeleNachtegaalstraat 8/w5
T: +32 52 21 85 07
Menu
Choix de langue
nlfren