x
Choisissez votre langue : NederlandsFrançaisEnglish
OPGELET! Omwille van werken is onze parking in Kortrijk vanaf 11 september 2017 onbereikbaar. Parkeren kan op de gereserveerde plaatsen aan de ingang van het Ibis Hotel. Onze excuses voor het ongemak.
x

La documentation des prix de transfert définie légalement

Cet article a été rédigé par Delphine Vanassche, Julie Vantomme.
Contactez-nous pour plus d'informations sur contact@vandelanotte.be.
La loi-programme du 1er juillet 2016 définit désormais les obligations de l'OCDE en matière de documentation des prix de transfert dans la législation belge. Les entités belges de groupes multinationaux d'une certaine ampleur devr
La loi-programme du 1er juillet 2016 définit désormais les obligations de l'OCDE en matière de documentation des prix de transfert dans la législation belge. Les entités belges de groupes multinationaux d'une certaine ampleur devront désormais rédiger et introduire annuellement un fichier principal et un fichier local.

Le plan d'action BEPS, développé en 2013 à la demande du G20 par l'OCDE, est à la base de ces nouvelles obligations de documentation. Il contient 15 actions clés qui doivent combattre d'une part l'érosion de la base imposable et d'autre part le transfert de bénéfices vers des pays aux régimes fiscaux plus favorables. La treizième mesure se focalise sur une transparence accrue grâce à une réforme de la règlementation en matière de documentation des prix de transfert. Afin de pouvoir y parvenir, l'OCDE recommande une approche en trois étapes pour définir les obligations en matière de documentation : un rapport par pays (« Country-by-Country Report » ou « CBC-Report »), un fichier principal ( « Master File ») et un fichier local ( « Local File »).

Le rapport par pays


Seuls les groupes multinationaux avec un chiffre d'affaires brut d'au moins 750 millions d'euros sur base consolidée ont l'obligation de rédiger et d'introduire un tel rapport par pays contenant une vue d'ensemble de leurs activités mondiales. En principe, c'est la mission de l'entité mère ultime. Dans certains cas, une entité belge du groupe peut être obligée de servir d'entité mère de substitution. Le législateur belge a également adopté conjointement une obligation de notification pour les entités belges de groupes multinationaux. Ces dernières doivent communiquer à l'administration belge, au plus tard le dernier jour de l'année comptable du groupe multinational, l'identité et la juridiction de l'entité mère ou de l'entité mère de substitution ultime.

Le fichier principal et le fichier local


Les dispositions concernant le fichier principal et le fichier local ne sont pas reprises dans la loi type de l'OCDE de part leur nature facultative. La mise en œuvre concrète de ces dossiers peut ainsi différer d'un pays à l'autre. Le fichier principal donne un aperçu du groupe multinational, y compris la nature de ses activités, ses immobilisations immatérielles, ses opérations financières au sein du groupe, sa position financière et fiscale consolidée, sa politique entreprenariale complète et la répartition mondiale de ses revenus et de ses activités économiques. Le fichier local se compose d'un formulaire général et d'un formulaire de renseignements. Le contenu exact et la structure de tous les formulaires devront encore être déterminés par ordonnance royale.

En plus des langues nationales, ces trois rapports peuvent être rédigés en anglais. Cette tolérance ne vaut cependant que pour le rapport en lui-même ou pour un contrôle ultérieur en découlant. Pour toutes les autres utilisations des formulaires, une traduction peut être demandée dans une des langues officielles de la Belgique.

Validité de la documentation


Ces nouvelles obligations de documentation sont d'application pour les périodes de référence ou les années comptables qui débutent à partir du 1er janvier 2016. Le rapport par pays tout comme le fichier principal doivent être introduits endéans les 12 mois à compter de la fin de l'année comptable du groupe multinational auprès de l'administration compétente pour déterminer les impôts sur le revenu. Cette dernière va ensuite échanger le rapport par pays avec les états membres concernés et les partenaires. Le fichier local peut éventuellement être livré quelques mois auparavant. L'entité belge du groupe a en tout cas l'obligation d'envoyer ce document avec la déclaration.

Si le rapport par pays, le fichier principal ou le fichier local ne sont pas introduits, ou sont introduits tardivement ou de manière incomplète, ou lorsque l'obligation de notification n'est pas respectée, des amendes administratives, allant de 1250 euros jusqu'à 25.000 euros, peuvent être infligées. La loi stipule que ces amendes peuvent être appliquées dès la deuxième infraction. 

Cet article a été rédigé par

Nous sommes aussi actifs dans les secteurs suivants

Cette liste ne comprend que quelques de nos secteurs spécialisés. Cliquez ici pour la liste complète.

Plus de nouvelles

Modalités de déclaration d'une maison de vacances à l'étranger : qu'en est-il en Belgique ?
vision actuelle

Modalités de déclaration d'une maison de vacances à l'étranger : qu'en est-il en Belgique ?

Bien que la convention préventive de la double imposition stipule que c'est le pays dans lequel le bien immobilier est situé qui détient le pouvoir d'imposition, un bien immobilier à l'étranger doit également être déclaré en Belgique.

vision actuelle

Régime facultatif pour les locations immobilières soumises à la T.V.A.

En Belgique, les locations immobilières sont, en principe, exonérées de T.V.A. dans le secteur immobilier. L'accord budgétaire du gouvernement fédéral du 26 juillet 2017 prévoit un régime optionnel pour les locations immobilières soumises à la T.V.A.

De plus en plus de P.D.G. victimes de fraude
vision actuelle

De plus en plus de P.D.G. victimes de fraude

Les derniers mois, de plus en plus d'entreprises ont été victimes d'une forme évoluée de fraude, dite « fraude au P.D.G. ».

Quelles sont les conséquences concrètes de l'accord gouvernemental conclu cet été ?
vision actuelle

Quelles sont les conséquences concrètes de l'accord gouvernemental conclu cet été ?

À l'issue de longues négociations, le gouvernement Michel a enfin pu conclure un accord concernant le budget la semaine dernière. Nous établissons pour vous la liste des mesures annoncées dans le cadre de l'accord conclu cet été.

Quelles sont les conséquences de l'accord gouvernemental conclu cet été ?
vision actuelle

Quelles sont les conséquences de l'accord gouvernemental conclu cet été ?

À l'issue de longues négociations, le Premier ministre Michel a présenté, ce midi, l'accord concernant le budget. Ce sont principalement les changements tant attendus au niveau de l'impôt des sociétés qui auront un impact sur nos sociétés.

Aperçu complet>
Vandelanotte Aalst
AalstGentse Steenweg 55
T: +32 53 72 95 00
Vandelanotte Antwerpen
AntwerpenHerentalsebaan 71-75
T: +32 3 320 97 97
Vandelanotte Brugge
BruggeTorhoutse Steenweg 250
T: + 32 50 39 28 75
Vandelanotte Brussel
BrusselEsplanade 1/85
T: +32 2 427 44 53
Vandelanotte Gent
GentBijenstraat 22
T: +32 9 381 51 81
Vandelanotte Kortrijk
KortrijkPresident Kennedypark 1a
T: + 32 56 43 80 60
Vandelanotte Tournai
TournaiAvenue de Maire 101
T: +32 69 22 64 95
Zele
ZeleNachtegaalstraat 8/w5
T: +32 52 21 85 07
Menu
Choix de langue
nlfren