x
Choisissez votre langue : NederlandsFrançaisEnglish
OPGELET! Omwille van werken is onze parking in Kortrijk vanaf 11 september 2017 onbereikbaar. Parkeren kan op de gereserveerde plaatsen aan de ingang van het Ibis Hotel. Onze excuses voor het ongemak.
x

Les pop-up stores bénéficient d'une réglementation de location particulière

Cet article a été rédigé par Mireille Degezelle.
Contactez-nous pour plus d'informations sur contact@vandelanotte.be.
Les pop-up stores bénéficient d'une réglementation de location particulière
Le Parlement flamand vient tout récemment d'approuver un nouveau décret concernant les pop-up stores, qui porte dès à présent le nom de décret pop-up. Ce décret vise à régler la location de biens commerciaux pour une durée maximale d'un an en Flandre.

L'objectif poursuivi est d'inciter les propriétaires de bâtiments vides à les louer pour des concepts pop-up, qui, par définition, sont des boutiques éphémères. Les règles impératives actuelles de la législation relative aux baux commerciaux ne sont toutefois pas adaptées à la réalité actuelle et le contrat risque d'être requalifié de bail commercial. La loi sur les baux commerciaux prescrit notamment une durée minimale obligatoire de neuf ans.

Le nouveau décret s'applique à la location de biens immobiliers principalement utilisés par le locataire pour la poursuite d'un commerce de détail ou d'une entreprise artisanale, expressément conclue pour une durée d'un an ou moins. Le bail prend automatiquement fin à l'expiration du délai convenu, sans qu'un préavis soit exigé et sans que le locataire ait droit à demander le renouvellement du bail. Une tacite reconduction est exclue. Seule une demande écrite de renouvellement est admise, tant que la durée totale du bail ne dépasse pas le délai d'un an. Si c'est le cas, le bail relèvera de la Loi sur les baux commerciaux et sera censé être conclu pour une durée de neuf ans.

Le locataire a néanmoins le droit d'effectuer des travaux de transformation nécessaires à son entreprise, dans la mesure où les frais ne dépassent pas le montant du loyer annuel. Les parties peuvent convenir d'autres accords dans le bail et exclure, par exemple, l'exécution de travaux de transformation. Auquel cas, le locataire devra en informer au préalable le propriétaire par écrit avant le début des travaux. Au départ du locataire, le propriétaire peut demander au locataire d'enlever les travaux. S'il préfère conserver les travaux effectués, il ne sera redevable d'aucune indemnité au locataire. Ici, aussi, les parties pourront en convenir autrement.

D'autres caractéristiques de cette nouvelle règlementation :

  • Les possibilités de résiliation : le locataire peut résilier le bail moyennant un préavis d'un mois. Le propriétaire ne peut toutefois pas résilier le bail.
  • Le transfert du bien immobilier : le nouveau propriétaire ne peut pas expulser le locataire, à condition que le contrat soit enregistré.
  • Le transfert de bail et la sous-location sont interdits en permanence. Les parties peuvent en déroger de commun accord pendant la durée du bail.

Il est important de savoir que ces nouvelles règles ne s'appliquent qu'aux baux conclus après l'entrée en vigueur du décret et donc pas aux baux en cours.

Si vous désirez de plus amples informations sur ce décret pop-up, contactez l'un de nos spécialistes.



Cet article a été rédigé par

Nous sommes aussi actifs dans les secteurs suivants

Cette liste ne comprend que quelques de nos secteurs spécialisés. Cliquez ici pour la liste complète.

Plus de nouvelles

Vous presser d'investir cette année ... ou plutôt attendre l'année prochaine ?
vision actuelle

Vous presser d'investir cette année ... ou plutôt attendre l'année prochaine ?

Pour donner un petit coup de pouce aux PME, l'accord de gouvernement de cet été a prévu de porter temporairement le taux de déduction pour investissement de 8 à 20 %.

Déclarations trimestrielles à la T.V.A. ? N'oubliez pas l'acompte à verser en décembre !
vision actuelle

Déclarations trimestrielles à la T.V.A. ? N'oubliez pas l'acompte à verser en décembre !

Dans le cadre de la simplification administrative de la réglementation en matière de T.V.A., les déposants trimestriels ne sont plus tenus de verser des acomptes depuis le 1er avril 2017.

Pourquoi serait-il préférable d'envisager un back service dans le cadre de votre EIP ?
vision actuelle

Pourquoi serait-il préférable d'envisager un back service dans le cadre de votre EIP ?

Il serait intéressant d'envisager une cotisation de rattrapage, également appelée « back service », dans le cadre de votre Engagement individuel de Pension (EIP) ou votre assurance-groupe en 2017.

vision actuelle

Investir (dans des actions) en Bourse par l'intermédiaire d'une société : quelles sont les options à l'étranger ?

L'Accord de gouvernement de l'été a entraîné toute une série de changements. Toutefois, peu de changements sont aussi radicaux que celui qui porte sur le régime des plus-values sur actions.

L'exemption de la T.V.A. dont bénéficient les associations de frais fera-t-elle l'objet de restrictions ?
vision actuelle

L'exemption de la T.V.A. dont bénéficient les associations de frais fera-t-elle l'objet de restrictions ?

La loi du 1er juillet 2016 a profondément modifié le régime de la T.V.A. desdites groupements autonomes. Il semble que la jurisprudence récente de la Cour de Justice européenne limite le champ d'application de cette exemption.

Aperçu complet>
Vandelanotte Aalst
AalstGentse Steenweg 55
T: +32 53 72 95 00
Vandelanotte Antwerpen
AntwerpenHerentalsebaan 71-75
T: +32 3 320 97 97
Vandelanotte Brugge
BruggeTorhoutse Steenweg 250
T: + 32 50 39 28 75
Vandelanotte Brussel
BrusselEsplanade 1/85
T: +32 2 427 44 53
Vandelanotte Gent
GentBijenstraat 22
T: +32 9 381 51 81
Vandelanotte Kortrijk
KortrijkPresident Kennedypark 1a
T: + 32 56 43 80 60
Vandelanotte Tournai
TournaiAvenue de Maire 101
T: +32 69 22 64 95
Zele
ZeleNachtegaalstraat 8/w5
T: +32 52 21 85 07
Menu
Choix de langue
nlfren