x
Choisissez votre langue : NederlandsFrançaisEnglish
OPGELET! Het kantoor in Deinze is verhuisd naar Gent! Vanaf 15 februari 2017 verwelkomen wij u op onze nieuwe locatie in de Bijenstraat 22, 9051 Gent.
x

Formalités à accomplir lors de la reprise d'un fonds de commerce

Cet article a été rédigé par Mireille Degezelle, Jan Dermaux.
Contactez-nous pour plus d'informations sur contact@vandelanotte.be.
Formalités à accomplir lors de la reprise d'un fonds de commerce
Lors de la reprise d'un fonds de commerce, le risque existe que vous ne deviez pas payer que le prix d'achat. Le repreneur peut en effet être tenu des dettes fiscales et sociales du cédant. Pour l'éviter, il est nécessaire de respecter certaines règles et d'accomplir plusieurs formalités.

En premier lieu, sachez que le contrat n'est opposable aux administrations concernées qu'au terme d'un délai d'un mois après sa notification. Pendant ce mois, le fisc peut agir comme si aucune cession n'avait eu lieu, et par exemple saisir certains biens appartenant au fonds de commerce. Le repreneur a donc tout intérêt à notifier la cession le plus vite possible. Que vous le notifiiez ou non, le contrat reste cependant parfaitement valable entre les parties.

En deuxième lieu, le repreneur reste tenu du paiement des dettes impayées du cédant après l'expiration du délai d'un mois. Ceci ne concerne pas que les dettes fiscales (notamment l'impôt des personnes physiques et l'impôt des sociétés, le précompte mobilier et immobilier, le précompte professionnel, la TVA...), mais aussi les dettes sociales (notamment les cotisations sociales patronales, les cotisations sociales d'indépendants...). Cette solidarité est toutefois limitée au montant du prix qui a été versé avant l'expiration du délai d'un mois précité.

Il est possible d'éviter la non-opposabilité et la solidarité en joignant à la notification du contrat des certificats demandés auprès des instances concernées (TVA, contributions directes, ONSS, caisse sociale d'indépendants, Vlabel) sur la base de dispositions légales spécifiques. Ces attestations ne seront pas délivrées si des dettes n'ont pas été réglées ou si un contrôle a été annoncé ou est en cours.

Pour éviter de devoir payer les dettes du cédant en plus du prix d'achat en l'absence d'attestations, il est préférable de conclure le contrat sous la condition suspensive de l'obtention des attestations. Faites au moins stipuler dans le contrat que le prix ne sera payé qu'après l'échéance du délai d'un mois. Soyez prudent !



Cet article a été rédigé par

Plus de nouvelles

La discussion relative aux SCI s'enflamme
vision actuelle

La discussion relative aux SCI s'enflamme

Un nouvel arrêt de la Cour de Cassation est à nouveau source d'insécurité juridique quant au traitement fiscal des revenus perçus par des résidents belges dans une SCI « translucide » française.

5 questions fréquentes sur la T.V.A. : lorsqu'une entreprise étrangère effectue des opérations en Belgique (3)
vision actuelle

5 questions fréquentes sur la T.V.A. : lorsqu'une entreprise étrangère effectue des opérations en Belgique (3)

Comment procéder pour éviter le préfinancement de la T.V.A. belge ?

Disposition dite « filet de sécurité » dans l'INR : dorénavant exclusivement entre des parties en liens d'interdépendance !
vision actuelle

Disposition dite « filet de sécurité » dans l'INR : dorénavant exclusivement entre des parties en liens d'interdépendance !

La loi du 18 décembre 2016 (Moniteur belge du 20 décembre 2016) a réformé en profondeur la clause dite « catch-all » de l'art. 228, § 3 du CIR. La nouvelle loi est applicable rétroactivement depuis le 1er juillet 2016.

Déduction pour investissement majorée : demandez votre attestation avant le 31 mars !
vision actuelle

Déduction pour investissement majorée : demandez votre attestation avant le 31 mars !

Il existe un régime de déduction pour investissement majorée permettant à toute société de bénéficier d'une déduction de 13,5 %.

Modification de la législation relative aux donations et aux successions d'entreprises ou de sociétés familiales en Région de Bruxelles-Capitale
vision actuelle

Modification de la législation relative aux donations et aux successions d'entreprises ou de sociétés familiales en Région de Bruxelles-Capitale

Depuis le 1er janvier 2017, une nouvelle législation en matière de donation et de succession d'entreprises et de sociétés familiales est entrée en vigueur en Région de Bruxelles-Capitale. Vous trouverez ci-après une brève description de ce nouveau régime.

Aperçu complet>
Vandelanotte Aalst
AalstGentse Steenweg 55
T: +32 53 72 95 00
Vandelanotte Antwerpen
AntwerpenHerentalsebaan 71-75
T: +32 3 320 97 97
Vandelanotte Brugge
BruggeTorhoutse Steenweg 250
T: + 32 50 39 28 75
Vandelanotte Brussel
BrusselEsplanade 1/85
T: +32 2 427 44 53
Vandelanotte Gent
GentBijenstraat 22
T: +32 9 381 51 81
Vandelanotte Kortrijk
KortrijkPresident Kennedypark 1a
T: + 32 56 43 80 60
Vandelanotte Tournai
TournaiAvenue de Maire 101
T: +32 69 22 64 95
Zele
ZeleNachtegaalstraat 8/w5
T: +32 52 21 85 07
Menu
Choix de langue
nlfren