x
Choisissez votre langue : NederlandsFrançaisEnglish
OPGELET! Het kantoor in Deinze is verhuisd naar Gent! Vanaf 15 februari 2017 verwelkomen wij u op onze nieuwe locatie in de Bijenstraat 22, 9051 Gent.
x

Travaux de rénovation et démolition-reconstruction liés à la vente d'un immeuble ancien désormais soumis à la TVA au taux de 21%

Cet article a été rédigé par Dries Torreele.
Contactez-nous pour plus d'informations sur contact@vandelanotte.be.
Dans le temps, les promoteurs immobiliers combinaient souvent la vente d'un immeuble « ancien » passible des droits d'enregistrement avec des travaux de rénovation importants ou avec une démolition-reconstruction avec application de la taxe au taux réduit de 6 %. Par la décision TVA, n° E.T. 120.125 du 13 mai 2014, cela ne sera plus possible à l'avenir. En effet, dès maintenant, le fisc juge les deux conventions « indivisiblement liées » entre elles, de sorte que l'ensemble est soumis à la TVA au taux de 21 %, tout comme la livraison d'un immeuble « neuf ».

On peut distinguer deux types de situations. Dans le premier type de situations, il n'y a qu'une seule partie qui conclut avec l'acheteur une convention individuelle pour la vente de l'immeuble « ancien » et une convention individuelle pour les travaux d'entreprise. Dans ce cas, on est désormais toujours redevable de la TVA au taux de 21 % sur l'opération complète.

Dans le deuxième type de situations, le vendeur de l'immeuble et celui qui est chargé des travaux de rénovation sont deux personnes juridiques distinctes. Cependant, s'il ressort des circonstances de fait que les parties visaient la vente de l'immeuble en son état futur (vente sur plan), on est aussi redevable de la TVA au taux de 21 % sur l'opération complète.

Cette position est également applicable pour le passé. L'administration a toutefois prévu deux exceptions. D'une part, les projets pour lesquels le fisc a déjà donné un accord formel. D'autre part, les assujettis qui ont un accord tacite du fisc. Par accord tacite, on entend la situation où l'assujetti est déjà en possession d'un accord formel pour un projet et intervient dans un second projet dont les conditions sont strictement identiques au premier. Une autre forme d'accord tacite est la situation où l'assujetti a déjà déposé auprès du fisc une demande motivée en vue d'un accord. Cependant, un accord tacite ne vaut que pour des immeubles vendus avant le 13 mai 2014 (date de la publication de la décision).

Il est important de savoir que l'on ne vise que des structures où une rénovation ou une démolition-reconstruction est combinée avec une vente. Les simples travaux de rénovation ou une simple démolition-reconstruction restent évidemment toujours soumis au taux réduit de 6 %.   

Cet article a été rédigé par

Plus de nouvelles

Obligation de retenue des dettes sociales et fiscales : un nouvel outil de vérification
vision actuelle

Obligation de retenue des dettes sociales et fiscales : un nouvel outil de vérification

Depuis 1978, la législation belge prévoit que les entreprises dont les activités relèvent du secteur de la construction sont solidairement responsables des dettes sociales et fiscales de leurs co-contractants.

La discussion relative aux SCI s'enflamme
vision actuelle

La discussion relative aux SCI s'enflamme

Un nouvel arrêt de la Cour de Cassation est à nouveau source d'insécurité juridique quant au traitement fiscal des revenus perçus par des résidents belges dans une SCI « translucide » française.

5 questions fréquentes sur la T.V.A. : lorsqu'une entreprise étrangère effectue des opérations en Belgique (3)
vision actuelle

5 questions fréquentes sur la T.V.A. : lorsqu'une entreprise étrangère effectue des opérations en Belgique (3)

Comment procéder pour éviter le préfinancement de la T.V.A. belge ?

Disposition dite « filet de sécurité » dans l'INR : dorénavant exclusivement entre des parties en liens d'interdépendance !
vision actuelle

Disposition dite « filet de sécurité » dans l'INR : dorénavant exclusivement entre des parties en liens d'interdépendance !

La loi du 18 décembre 2016 (Moniteur belge du 20 décembre 2016) a réformé en profondeur la clause dite « catch-all » de l'art. 228, § 3 du CIR. La nouvelle loi est applicable rétroactivement depuis le 1er juillet 2016.

Déduction pour investissement majorée : demandez votre attestation avant le 31 mars !
vision actuelle

Déduction pour investissement majorée : demandez votre attestation avant le 31 mars !

Il existe un régime de déduction pour investissement majorée permettant à toute société de bénéficier d'une déduction de 13,5 %.

Aperçu complet>
Vandelanotte Aalst
AalstGentse Steenweg 55
T: +32 53 72 95 00
Vandelanotte Antwerpen
AntwerpenHerentalsebaan 71-75
T: +32 3 320 97 97
Vandelanotte Brugge
BruggeTorhoutse Steenweg 250
T: + 32 50 39 28 75
Vandelanotte Brussel
BrusselEsplanade 1/85
T: +32 2 427 44 53
Vandelanotte Gent
GentBijenstraat 22
T: +32 9 381 51 81
Vandelanotte Kortrijk
KortrijkPresident Kennedypark 1a
T: + 32 56 43 80 60
Vandelanotte Tournai
TournaiAvenue de Maire 101
T: +32 69 22 64 95
Zele
ZeleNachtegaalstraat 8/w5
T: +32 52 21 85 07
Menu
Choix de langue
nlfren